Owen

« J’ai été absolument chanceux d’avoir été diagnostiqué sans avoir de symptômes. »

J’ai 58 ans avec une femme et 3 fils adultes. J’ai vécu dans les villes de Saint John, Frédéricton, Sydney et Halifax avant de retourner au Nouveau-Brunswick et de m’établir à Moncton.  Si on me demande d’où je viens, je peux m’identifier originaire du Cap-Breton ou du Nouveau-Brunswick. Peu importe d’où je viens, j’ai du sang celtique en moi. Un des facteurs de risque de l’hémochromatose héréditaire.

J’ai été diagnostiqué avec l’hémochromatose par pure chance lors d’un test sanguin il y a environ 6 ans.

Je suis allé dans une clinique de santé qui a choisi de faire un large éventail de tests sanguins. Mon niveau de ferritine est revenu légèrement élevé. Je suis retourné à la clinique de santé deux mois plus tard et mon taux était beaucoup plus élevé à plus de 600 ng / mL. J’ai eu un rendez-vous pour voir un spécialiste, le docteur Rubin, un oncologue et hématologue extraordinaire. Il s’est depuis retiré et une clinique de l’hôpital de Moncton porte son nom : Clinique d’oncologie Dr-Sheldon-H.-Rubin. J’ai reçu une confirmation rapide de l’hémochromatose et j’ai  commencé les traitements par  phlébotomies. Au départ, je faisais une phlébotomie par semaine pendant quelques mois puis une fois toutes les deux semaines, puis une par mois. Finalement, la fréquence des phlébotomies a été élongée à mon calendrier de maintenance et qui est une phlébotomie tous les deux mois au besoin.

En tant que jeune adulte, j’avais donné du sang plusieurs fois avec plus de 70 dons. Je les ai cessées sans raison particulière et je n’avais pas de symptômes liés à l’hémochromatose. Je crois que cela a peut-être évité une surcharge en fer qui a été détectée pratiquement dès que ma ferritine a commencé à augmenter.

J’ai deux sœurs et deux frères. À ce jour, trois des quatre ont été testés et ne sont pas affectés par la surcharge de fer. Deux de mes trois fils ont été testés et n’en sont pas affectés non plus.

J’ai été absolument chanceux d’avoir été diagnostiqué sans avoir de symptômes. Ceci est dû à la vigilance de l’Institut Santé Optimale « Optimal Health Institute » qui a effectué un large éventail de tests sanguins en tant qu’évaluation préventive. Sans cela, j’aurais bien pu devenir un autre patient avec des symptômes non diagnostiqués.